Library policies Library hours Library catalogue More than 10,000 books in the database!
Biribi
Discipline militaire

written by "Darien, Georges, 1862-1921"
...nd, c'est cet imbcile de Lecreux. Il est libr en mme temps que moi. Je ne lui ai pas dit quatre mots, je crois, depuis que nous sommes partis d'An-Halib. C'est gal, je serais curieux de savoir quoi il peut penser, cet tre-l. Je vais le lui demander. Je l'appellerai mon vieux Lecreux. a le flattera. —Mon vieux Lecreux, tu ne dis rien. A quoi penses-tu? —Je pense une pice de vers que j'ai faite... Il fait des vers! J'aurais d m'en douter!... —Que j'ai commence, plutt, An-Halib. Je veux arriver dmontrer l'inanit de tout systme philosophique. Je viens justement de trouver deux vers. Tiens, les voici: Pythagore, Solon, Socrate et Cicron Ont discouru longtemps sans rien dire de bon... —Comment trouves-tu a? —Fous-moi la paix! —Tu dis? —Fous-moi la paix, ou je te casse la gueule! Ils se sont tous retourns. Ils m'ont cru fou. Tant pis pour eux. Le train siffle longuement.—Il entre en gare.—Il s'arrte. Je descends en courant; je me sauve ainsi qu'un voleur, sans faire d'adieux, sans serrer une main, sans rien dire personne— personne! J'ai envie de pleurer de rage... ......................... O suis-je? Sur le boulevard Saint-Germain, prs du pont Sully. Je suis venu l tout d'une traite, en grandes enjambes, sans regarder derrire moi, comme si j'avais la police mes trousses. Ainsi, je suis Paris? Tiens! comme c'est tranquille! C'est drle, je me figurais autre chose. Mon rve a gliss sur le pav gras dont la pente mne l'gout, et s'en va vau-l'eau, maintenant, roul par les flots sales de ce fleuve qui coule, bte et jaune, dans les brumes grises, et dont le courant se partage, au tranchant des piles du pont, sans un bruissement, sans un bruit, sans une cume. Les maisons aux hautes faades ples, aux fentres mornes, les longues avenues au sol cendr et froid o tr...

This book you can borrow for use directly by visiting our library!